Le Yin et le Yang

La notion d’équilibre est fondamentale, le Yin et le Yang le caractérisent. Quelques explications s’imposent….

yin et yang

Il s’agit de l’équilibre qui doit demeurer d’une saison à l’autre, d’une situation émotionnelle à lune autre, d’un effort physique à un autre… Les Chinois ont bien perçu la vie comme mouvement incessant et en ont noté les rythmes. Se maintenir en bonne santé consiste à conserver un maximum d’énergie vitale et à en assurer la bonne circulation quelles que soient les tribulations que l’on traverse. Pour ce faire, il faut connaître les rythmes du vivant et en respecter les lois. Il nous faut donner à notre organisme toutes les chances de s’adapter aux changements d’environnement qu’il ne va pas cesser de rencontrer. Le temps change, la saison change, votre rythme de vie , le climat affectif dans lequel vous vivez changent, vous êtes soumis à un choc, et il faut que votre organisme ait à la fois l’énergie et l’intelligence nécessaire pour maintenir son équilibre.

« Intelligence nécessaire » cela signifie qu’il doit être en état de capter immédiatement les informations indiquant la nécessité de changer ses lois de fonctionnement pour les rendre adéquates à la nouvelle situation.

Bien sûr, il y a deux catégorie de changements: les prévisibles et les imprévisibles. Les prévisibles sont les changements de saison et, à l’intérieur de ces saisons, les modifications climatiques susceptibles de survenir. Si nous observons une hygiène de vie conforme (diététique, modulation de l’activité) nous pouvons nous adapter car nous possédons suffisamment d’énergie et celle-ci circule en conformité avec les nécessités du moment. Sinon, un déséquilibre s’installe, qui pourra se manifester plus ou moins rapidement en fonction de son importance.

Nous nous fragilisons si nous nous comportons en hiver exactement comme en été, un déséquilibre s’installe tout au long de l’année. Celui-ci risque alors de se manifester lors d’un des multiples changements prévisibles, mais il se manifeste de façon bien plus rapide si nous sommes soumis à un choc, à une modification brutale de notre quotidien.

D’où l’importance de connaître les rythmes auxquels nous participons pour nous y conformer et maintenir au maximum notre potentiel énergétique et d’auto-immunisation.

Tous ces rythmes dépendent de l’équilibre YIN-YANG, ces deux principes existent uniquement en relation l’un à l’autre, jamais seuls. Rien n’est spécifiquement Yin ou Yang.

Le Yin renvoie au concert, au matériel, au dense, au lourd, au froid, au lent, au peu mobile, à l’humide, à l’interne, au profond, à la nuit, à l’hiver, au bas, au concentré, à la réceptivité.

Le Yang renvoie à l’abstrait, à l’immatériel, au subtil, au léger, au chaud, au rapide, au mobile, au sec, à l’externe, au superficiel, à l’été, au don, à l’émission.

Tout ce qui est vivant est une combinaison de Yin et de Yang, lesquels sont en perpétuels mouvements, en perpétuelle mutation, s’engendrant sans cesse l’un l’autre, il n’est pas d’équilibre stable. Cet engendrement crée des cycles et des lois permettant la subsistance du vivant tout en créant des rythmes. Les Chinois les ont notés et observés, ont remarqué combien il importe pour l’homme de s’y conformer et nous en ont indiqué les voies.

 

Cabinet :

Thérapies brèves – Kinésiologie – Kinésithérapie – Massothérapie

Rue de La Hulpe, 135 à 1331 Rosières (Rixensart)

0488/681709