Revenir au corps

L’éveil sensoriel – le schéma corporel

Intégrées aux préambules du massage, les techniques de respiration complète, de visualisation, de mots inducteurs, de toucher exploratoire rendant conscient du schéma corporel, ont pour but de procurer la détente et le bien-être.

 

massage

Mais, au-delà, elles se proposent de créer et mettre en place un éveil sensoriel. Celui-ci permet de rendre
«réelle» la perception du corps différente de celle «imaginaire» qu’au cours de notre vie, nous avons pu
développer: des événements peuvent parfois conférer à certaines zones de notre corps une existence
psychique disproportionnée en cas de traumatisme par exemple). C’est le cas aussi pour d’autres zones
devenues muettes et ne pouvant plus être reconnues mentalement: elles peuvent enfin revivre.

 

Cette image du corps constitue le schéma corporel, c’est-à-dire la façon dont nous reconnaissons en nous
et articulons les différentes parties de notre corps, entre elles et dans l’espace.
Ce massage, par sa sensualité étendue, agit donc en attirant l’attention du cortex sur des zones qui n’ont
pas l’habitude d’être stimulées de cette façon. Et c’est cette reconstruction de soi, par la conscientisation
sensorielle dans l’ici et maintenant qui favorise l’ancrage corps-esprit et qui recrée une totalité, une
forme, une Gestalt vivante et harmonieuse, c’est-à-dire un être complet.

La respiration accompagnée

Lors d’un massage, l’outil le plus apte à développer la réceptivité est la respiration. C’est pourquoi la
personne est invitée à prendre conscience de la circulation de l’air de ses narines jusqu’au creux de son
ventre. Plus la respiration sera ample, douce et naturelle, plus la personne pourra accéder pleinement à ses
dimensions intérieures. Aussi, d’une manière progressive et en respectant le rythme de chacun,
le praticien accompagne la personne dans cet apprentissage.
En outre, la respiration profonde utilisée dans ce massage permet d’intensifier la perception du corps chez la
personne massée et augmente le niveau de conscience et d’énergie tout en favorisant la détente.

Le besoin d’être touché

Le massage sensitif participe à combler un des besoins essentiels pour l’être humain: le besoin
d’être «touché». Besoin incontournable si l’on veut parfaire son achèvement neurophysiologique, réguler
son équilibre relationnel et social. Ce besoin, trop souvent négligé dans notre civilisation occidentale
actuelle, entraîne des carences. Le massage sensitif peut contribuer à y remédier en apportant au corps les
stimulations sensorielles manquantes, et à l’âme, les caresses, le maternage qui cicatrisent et réparent
les blessures de l’existence, comblent un vide existentiel.

 

Cabinet :

Thérapies brèves – Kinésiologie – Kinésithérapie – Massothérapie

Rue de La Hulpe, 135 à 1331 Rosières (Rixensart)

0488/681709